En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

L'orientation au coeur de nos préoccupations

Par admin vaugelas, publié le jeudi 5 décembre 2019 11:07 - Mis à jour le mardi 10 décembre 2019 09:39
logo orientation.jpg
Le lycée Vaugelas organise des soirées dédiées à l'orientation Post Baccalauréat. Différents métiers sont présentés durant ces soirées, nous vous invitons à prendre informations sur celle concernant le métier d'ingénieur.
Le vendredi 29 novembre s’est déroulée la soirée thématique dédiée aux métiers de l’ingénieur. Comme chaque automne, plusieurs ingénieurs sont venus présenter leur parcours professionnel à une assemblée nombreuse de lycéens, étudiants et parents d’élèves du bassin chambérien. S’ils sont tous les trois issus des classes préparatoires du lycée Vaugelas, Céline Thiévenaz (INSA Lyon, entreprise Ekium), Alexandre Bronnaz (Grenoble INP Génie industriel, entreprise Petzl) et Stéphane Gillier (ISIMA Clermont-Ferrand, entreprise Michelin) travaillent aujourd’hui dans des secteurs très différents: automatisme, informatique, marketing.
Dans leur présentation et leurs échanges avec la salle, ils se sont attachés à décrire la richesse d’un métier qu’ils exercent avec passion. Les questions ont pu porter sur le travail d’un ingénieur au quotidien, la qualité de la formation, les salaires, les conditions de travail, les déplacements à l’étranger ou la compatibilité de l’activité professionnelle avec une vie de famille équilibrée.
Les intervenants ont invité les lycéens à ne pas avoir peur de se lancer dans des études d’ingénieur s’ils en ont l’envie, préférant insister sur la motivation et la curiosité intellectuelle et scientifique plus que sur un choix tactique d’enseignements ou une moyenne à atteindre pour envisager cette formation. Un discours particulier dans ce sens a été adressé aux jeunes filles de l’assemblée par Céline Thiévenaz, coordinatrice Rhône-Alpes de l’association Femmes Ingénieures. Enfin, les ingénieurs ont été unanimes pour rappeler avec insistance, comme chaque année, la nécessité d’une très bonne maîtrise de la langue anglaise, aujourd’hui indispensable pour communiquer avec les différents partenaires.

 

20191129_182353.jpg
Pièces jointes

À télécharger

 / 1